Jane Austen, « Orgueil et préjugés »

19 juillet 2012

Je l’ai lu en VO (ça ne m’a pas paru trop compliqué : comme anglais classique, j’ai lu pire), et je l’ai terminé il y a deux jours. Et sans surprise, j’ai adoré !

J’avais une excellente impression d’après les diverses adaptations que j’avais pu voir, de ce roman et d’autres, et j’étais curieux de lire le roman lui-même. Les ressorts sont classiques (et je suppose qu’il faut aimer les histoires d’amour), mais on se laisse prendre très vite. Je crois que le roman a une triple grande force : une étude sociale intéressante (où il n’y a pas que des gens aisés, bien au contraire), une galerie de personnages bien campés et intéressants (même si on a envie d’en baffer certains en permanence – oui, je vous regarde, M. Collins !), et une écriture vive, terriblement bien rythmée. Je ne me suis pas ennuyé une seconde, et j’ai eu du mal à quitter le roman à la fin… mais j’attends un peu pour en lire un autre (d’autant que j’ai des lectures de boulot à faire).

Un classique à la hauteur de sa réputation, donc ! Accessoirement, en en parlant avec mes amies, je me suis rendu compte que pas mal étaient complètement fans, et je les comprends…